Sélectionner une page

Confiants dans le numérique, les salariés veulent être mieux formés

Eléas, un cabinet de prévention des risques psycho-sociaux a réalisé un baromètre sur les pratiques numériques des salariés.  Il en ressort une image nuancée.  Les actifs sont plutôt favorables au numérique qui a amélioré leur travail, mais aimeraient bien que leur entreprise se penche sur le droit à la déconnection.  Ils veulent aussi être formés ou accompagnés.  Pour ne pas tomber du côté de ceux pour lesquels le numérique est d’abord un facteur de stress ou une menace pour leur emploi.

Source: www.usine-digitale.fr

 

AN_reduit_140px
MonFocus

Parmi les plus grands fans du numérique, les artisans commerçants et chefs d’entreprise (72,7 %).

Le sondage va un cran plus loin en demandant aux personnes interrogées pourquoi elles considèrent le numérique comme un progrès. Pour 73 %, c’est parce qu’il est le moyen de travailler plus rapidement. Pour 63 %, c’est un moyen de faire un travail de meilleure qualité, 52 % considèrent qu’il aide à mieux communiquer et 21 % qu’il facilite la relation avec leur manager.